Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 18:32

the-impossible-affiche-espagnole-copie-1.jpg

 

Drame de Juan Antonio Bayona (2012).

Synopsis

Le film est inspiré de l'histoire vraie d'une famille espagnole, le couple Alvarez-Belon et leurs trois fils, Lucas, Tomas et Simon en vacances en Thaïlande lors du tsunami qui balaya l'Océan Indien en décembre 2004. Dans le film, la famille est présentée comme une famille anglaise ou américaine, la famille Benett. 

Les Benett viennent à peine d'arriver dans leur hôtel lorsque une vague qui atteignit jusqu'à 35 mètres de haut balaye la côte, entraînant tout sur son passage et causant près de 300 000 morts et disparus. Le film se focalise sur la destinée de Maria Benett (Naomi Watts) et de son fils aîné Lucas qui sont entraînés par la vague et se réfugient sur un arbre avec un enfant qu'ils ont sauvé. Maria a absorbé beaucoup d'eau et est grièvement blessée à la poitrine et à la jambe. Lucas, qui n'a que des blessures superficielles mais n'est qu'un enfant, aide sa mère à survivre jusqu'à ce que des pêcheurs ne les secourent et ne les emmènent à l'hôpital le plus proche, où les secours sont débordés par l'afflux de milliers de réfugiés.

Henry (Ewan McGregor), qui a retrouvé ses deux plus jeunes fils sains et saufs, part à la recherche de sa femme et de son fils aîné.

Ils finissent par se retrouver tous les quatre à l'hôpital où Maria, victime de septicémie, est opérée in extremis et tous sont évacués en avion sanitaire cers Singapour.

Mon opinion sur ce film  

Si on le compare à d'autres films (je pense à Au-delà de Clint Eastwood - 2010)), The impossible (Lo imposible) s'apparente plus à un documentaire qu'à une véritable oeuvre cinématographique : les effets du tsunami y sont représentés dans toute leur horreur mais, curieusement, bien que le suspense sur le devenir des héros soit ménagé jusqu'à la fin, malgré des scènes très fortes, on ne ressent que très peu d'émotion tout au long du film. Les performances des acteurs ne sont pas en cause. Les deux acteurs principaux, rendus méconnaissables par leurs blessures, coupures, contusions, sont parfaits ainsi que les enfants, en particulier le jeune acteur qui incarne Lucas (Tom Holland). Ce n'était pourtant que son 1er film ! Il faut cependant dire que, si sa carrière cinématographique n'en est qu'à ses débuts, il a déjà une fameuse expérience de la scène puisqu'il a incarné, depuis 2008, Billy Eliott dans la comédie musicale du même nom qui se donne en continu sur les planches du Victoria Palace Theater à Londres. Pour avoir eu la chance de voir cette époustouflante comédie musicale, encore bien meilleure que le film, je peux témoigner qu'il faut aux acteurs qui y incarnent Billy Eliott, une dose d'énergie et de talent bien supérieure à celle de n'importe quel acteur de cinéma.

Mais le film ne m'a pas enthousiasmé et, si j'ai été par moments bouleversé, c'est plutôt par l'idée que je me suis fait des terribles tragédies qu'ont dû subir les autochtones, car, malgré tout ce qu'ils ont vécu, les touristes rescapés ont  pu être évacués et soignés dans leurs pays alors que les autochtones n'ont dû, pour la plupart, compter que sur leurs propres forces pour se reconstruire. 

Mon classement 

 Moyen




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog Ciné de Rock07
  • Le blog Ciné de Rock07
  • : Ce blog est consacré au cinéma et aux séries TV. J'y parle principalement des films et des séries que j'aime mais je me réserve aussi le droit d'en critiquer certains.
  • Contact

Visites

Recherche